En effet, l’OMMP a signé, récemment, des contrats de connexion avec le réseau informatique Tunisie-Commerce. Permettant de diminuer au maximum le traitement par documents en papier, ce projet dit «liasse de transport» permet une meilleure coordination entre les sociétés œuvrant dans le secteur.

Il est susceptible de faciliter, par ailleurs, le traitement des exportations et de diminuer les délais de livraison pour une exportation encore plus performante. Il est à préciser que la liasse du transport s’inscrit dans le cadre du plan national pour la promotion de l’export et l’amélioration de la compétitivité des marchandises tunisiennes sur le marché mondial. Aussi, ce projet propulsera-t-il les produits tunisiens de 7% .

Notons que la liasse du transport constitue un projet complémentaire à un projet antérieur, à savoir la liasse unique, qui consiste au traitement des procédures relatives au transport extérieur des marchandises.

Par ailleurs, et afin de contribuer à son tour à l’économie de l’énergie, l’Office de la marine marchande et des ports procède à toute une démarche allant dans ce sens et impliquant son effectif. L’on cite l’utilisation des ampoules économiques, la diminution de la climatisation à des heures précises, mais aussi la mise en arrêt du matériel informatique et bureautique dès que les employés n’en ont plus besoin, la limitation des communications téléphoniques, l’organisation des déplacements en les regroupant, et ce, afin d’éviter le gaspillage des combustibles.

L’OMMP œuvre également à la mise en place d’un programme de maintenance infaillible pour assurer la sécurité des moyens de transport.

D’un autre côté, l’OMMP a muni la salle de formation d’un matériel informatique assez développé pour assurer à ses employés un climat favorable à la compréhension.

 D.B.S.

Source: La Presse