En quatre ans à peine, le site a connu une évolution importante. Son utilisation a, par conséquent, évolué.

Mode d’emploi

Tout se passe entre le client et le site. Assis devant l’ordinateur, loin des bousculades des guichets et des attentes interminables de dernière minute, le client entre dans le site de la steg. En consultant la page "paiement de facture", il prend connaissance de la marche à suivre. Il s’agit d’abord de remplir l’espace client en mentionnant nom et coordonnées. Le client est ensuite invité à introduire un mot de passe, qui restera confidentiel. «Notez bien votre mot de passe et ne le confiez à personne. Choisissez une réponse personnelle qu’on ne puisse pas deviner mais dont vous pourrez vous souvenir», indique l’ordinateur au nouveau client du site.

Grâce à ce système, le client de la Steg peut payer à distance, mais aussi consulter et vérifier tous ses abonnements ( 10 au maximum ).

Une fois l’inscription effectuée, le client doit patienter entre 24 et 48 heures pour recevoir le O.K. concernant son propre espace. Le paiement par Internet lui est alors accordé. A tout moment de la journée ou de la nuit, le client peut dès lors consulter son espace client pour payer sa facture, avoir des renseignements, vérifier que ses paiements ont bien été enregistrés. Il est à noter que le site est sécurisé par la Steg et certifié par l’Agence nationale de certification électronique. Personne ne peut consulter l’espace d’un client, à moins de disposer du mot de passe.

Monnaies

Lors du démarrage de ce système, le paiement se faisait uniquement en e-dinar. Puis, avec la mise en place du du e-dinarpost, l’affluence sur ce mode de paiement a connu une certaine évolution. Par ailleurs, et depuis le 1er juin 2005, la Steg a introduit une nouvelle possibilité de paiement. Les cartes bancaires Visa, Master Card et CIB sont désormais acceptées par le système. Ainsi, au moment de payer, l’ordinateur propose au client de préciser la monnaie électronique qu’il désire utiliser ( e-dinar, e-dinarpost, cartes bancaires ). "Il est à préciser que seules les cartes Visa, Master Card et CIB sont acceptées par le système. Elles doivent absolument être munies d’un code CVV2 leur permettant de faire du commerce électronique", précise M. Esbaâ, le directeur commercial de la Steg qui ajoute :" Nous avons remarqué qu’avec l’utilisation des cartes bancaires, le système de paiement par internet a connu une évolution importante. Actuellement, les deux tiers des opérations effectuées le sont par le biais des cartes bancaires".

Que des avantages !

Payer sa facture de gaz et d’électricité est souvent synonyme de longues files d’attente, surtout lorsqu’il s’agit de dernier délai de paiement. Certains clients, y compris ceux qui possèdent un ordinateur et un abonnement Internet, ignorent qu’il leur est possible de payer par Internet. «Nous avouons que la promotion n’était pas très développée en ce qui concerne ce système de paiement. Nous tâcherons, prochainement, et surtout avec la mise en place d’autres services appropriés à chaque catégorie de clientèle, de mieux faire connaître ces nouveaux services», note M.Esbaâ.

C’est que recourir à ce genre de services reflète une participation active à l’essor technologique, ainsi qu’à l’ancrage effectif de nouvelles habitudes, sans doute plus pratiques et plus modernes. La facturation par Internet que propose la Steg à ses clients est une solution efficiente contre les problèmes d’oubli de paiement, dont souffrent bon nombre de citoyens. Elle permet, entre autres, de désengorger les guichets en les réservant, en quelque sorte, à une catégorie sociale moins aisée et moins instruite. «Il est important pour la Steg d’être toujours à l’écoute de ses clients et de leur proposer ce dont ils ont besoin, au niveau aussi bien des services que des produits. Partant de ce principe, conclut M. Esbaâ, plusieurs autres services seront proposés aux clients, en misant toujours sur les nouvelles technologies».

D.B.S.

Source: La Presse