Le projet vise à mettre à niveau le secteur de la poterie berbère à travers la formation et le recyclage des artisans, la réorganisation de leur installation et des circuits d’écoulement de leurs produits finis, l’objectif étant de transformer la localité de Sejnane, qui se trouve à mi-chemin entre les villes de Tunis et Bizerte et le pôle touristique Tabarka-Aïn Draham, en une zone artisanale, commerciale et touristique.

Le gouverneur de la région, qui présidait la réunion, a appelé, à cette occasion, l’ensemble des parties concernées et les enfants de la délégation à mettre à profit les encouragements de l’Etat et les potentialités existantes pour investir dans ce secteur porteur.

Source: La Presse