Dans un communiqué paru hier, jeudi 22 mars 2012, Sakhr Materi le gendre de l'ex-président déchu a finalement rompu son silence. Le communiqué en question est venu en réponse au reportage diffusé sur la télévision nationale dans son journal de 20h du mercredi à propos de la récupération d'un terrain de 48 hectares aux berges du lac.

Le terrain en question, n'aurait jamais quitté la propriété de la société 'El Bouhaira' malgré la promesse de vente et l'avance de six millions de dinars payée par Sakhr Materi à la société. Un homme d'affaire saoudien serait derrière le non-accomplissement de la vente.

Dans le même communiqué, le gendre du président dit en avoir assez des campagnes de désinformation à son égard et qu'il attend la bonne occasion pour répondre aux différentes accusations.

Mosaïque FM