Nous l’avons connu grâce au feuilleton Njoum Ellil saison 1 et 2, Moez Guediri ou plutôt « Zack », a su attirer le public tunisien par la complexité de son personnage qui reflète une image « controversé » et intrigante, il jouait tantôt le rôle du bad boy et tantôt le sentimental.