Une telle réalisation devrait, dès cette année, engendrer une hausse de 40% de la production de ciment qui passera de 1 million de tonnes à 1,4 million à la fin de 2008.

Une bonne partie de la production est aussi destinée à l’exportation, notamment vers les deux marchés algérien et libyen, avec un total de 400 mille t qui dégageraient quelque 22 millions de dinars en devises.

En parallèle, la CIOK mène un autre programme d’économie d’énergie et d’utilisation de l’énergie propre dont le coût est estimé à 30 millions de dinars.

Il s’agit de créer une nouvelle centrale éolienne de 16 MGWT, à même de fournir 40% à 50% des besoins de l’usine en énergie électrique.

De plus, la CIOK a passé une commande de coque de pétrole d’une valeur de 30 autres millions de dinars afin de réduire le recours à l’usage du gaz naturel, plus coûteux pour la communauté nationale. Ce qui est également de nature à agir sur le coût de production et de contribuer à la réussite du programme national d’économie d’énergie; d’autant que le gaz naturel est en partie compensé par l’Etat.

 

J.T.

Source: La Presse