Sans oublier les cadres médicaux et paramédicaux de très haut niveau dont disposent les structures de la santé dans la région qui compte au total 580.997 habitants répartis sur une superficie globale estimée à 2.621 km2, soit une densité démographique estimée à 221 habitants/km2.

Secteur public
et infrastructure
de base

La région compte deux hôpitaux universitaires : Farhat-Hached et Sahloul et 5 hôpitaux locaux implantés à Enfidha, Bouficha, Sidi  Bou Ali, Kalaâ-Kébira et Kalaâ-Sghira.
En outre, la région dispose d’un centre d’imagerie par résonance magnétique (IRM), de 96 centres de santé de base, d’une école supérieure  des sciences et techniques de santé et d’un centre régional de transfusion sanguine.
Signalons que le nombre total de lits dans les hôpitaux de la région est évalué à 1.448. Côté ressources humaines dans le domaine médical, le secteur public compte 493 médecins dont 293 spécialistes, 42 médecins-dentistes, 52 pharmacie, 830 techniciens supérieurs de santé, 1.628 infirmières…
Notons que le CHU Sahloul a enregistré, au total, 14.181opérations chirurgicales, et ce, au cours de 2006. Ces opérations ont concerné, outre la chirurgie générale, plusieurs domaines de la médecine chirurgicale dont l’orthopédie, les conduits urinaires ou uretères, le cœur et les vaisseaux sanguins, le système nerveux, les brûlures… Notons que le CHU Farhat-Hached ne comporte que quelques spécialités de chirurgie, à savoir l’ORL, l’ophtalmologie, la gynécologie ainsi que la chirurgie générale.

Soins de santé
de base

Concernant les activités de ce service, l’on a recensé, au cours de 2007,  120 cas de tuberculose, 34 cas d’hépatite virale, 17 cas de méningite, 11 cas d’intoxication alimentaire, 5 cas de syphilis.
D’autre part, le programme national de lutte contre les chiens enragés, au cours de 2007, a enregistré la vaccination de 21.799 chiens parmi un total estimé à 30.000.
Côté médecine scolaire et universitaire, la couverture sanitaire, au cours de l’année 2006/2007, a concerné les secteurs suivants : primaire (99,9%), cycle préparatoire (92,3%), secondaire (97,6%) et universitaire (84%).

Transfusion
sanguine
et banque du sang

Au niveau du centre régional de transfusion sanguine, les statistiques de 2007 ont enregistré 4.652 dons de familles, 8.328 dons collectés grâce à un bus ambulant, 876 dons individuels et 254 dons dits cytaphérèse, soit un total de 14.110 dons.
Tandis que  la banque de sang du CHU Sahloul a enregistré au total 6.442 dons de familles, et ce, au cours de 2007.

Infrastructure de base dans le secteur privé

Le secteur privé ne cesse lui aussi d’évoluer. En effet, la région compte 3 cliniques, multidisciplinaires, 2 autres cliniques de radiologie et de radiothérapie, 4 centres d’hémodialyse, 2 laboratoires d’anatomo-pathologie et de cytologie.
Côté ressources humaines, le secteur privé dispose de 410 médecins dont 237 spécialistes, 137 médecins dentistes, 98 pharmacies type A et 18 pharmacies type B et 21 laboratoires d’analyses.

Projets en cours
de réalisation

Parmi les projets en cours de réalisation, l’extension du service de réanimation au CHU Farhat-Hached (150.000 dinars), acquisition d’équipements et de matériel de chirurgie pour les services de cardiologie, de neurochirurgie, chirurgie dentaire et d’autres services au CHU Sahloul (1.410.000 dinars), construction d’une salle d’opération chirurgicale à l’hôpital d’Enfidha (400.000 dinars), l’équipement du centre régional de médecine scolaire et universitaire (200.000 dinars), l’aménagement du service de pédiatrie au CHU Farhat-Hached (140.000 dinars)…

Nouveaux projets
pour le XIe Plan

Plusieurs projets ont été programmés pour le XIe Plan. Nous citerons, entre autres, la construction de 4 laboratoires au CHU Farhat-Hached (750.000 dinars), l’aménagement d’un générateur électrique à l’hôpital de M’saken (250.000 dinars), l’aménagement et la mise à niveau du service de réanimation au CHU Sahloul (250.000 dinars), la rénovation et l’aménagement de quelques services hospitaliers au CHU Farhat- Hached (3.000.000 dinars), la construction d’un service des urgences et des services de consultations externes à l’hôpital d’Enfidha (400.000 dinars), la construction d’un service des urgences et des unités de laboratoire, de radiologie et de médecine dentaire au centre sanitaire de Hergla (400.000 dinars), la construction du siège de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de santé (1.500.000 dinars).
Hichem BENZARTI

Source: La Presse